Vente de Vins AOC Gaillac, Vins de Pays Comté Tolosan et Côtes du Tarn | Les producteurs de la Nouarié

Aller au contenu principal »

Vous êtes actuellement sur :

 

Le Comté Tolosan - Une histoire d'hommes et de passion

C’est la passion de nos vignerons, l’attachement à notre terre qui se transmet de génération en génération. D’ailleurs, quand vous parcourrez nos vignes et observez les rangs, vous pourrez admirer nos familles de vignerons à l’ouvrage. En toute saison et pendant tous les travaux de la vigne même les plus difficiles, les machines ne remplaceront jamais la main experte de l’homme vigneron.


Les Vins de pays du Comté du Tolosan


Cette jeune appellation a vu le jour en 1982, vinifiée à partir de cépages typiques et rigoureusement sélectionnés, elle reflète parfaitement le terroir granitique qui sert d’écrin à ces vins authentiques. À côté des cépages bordelais (Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc et Merlot ), il existe toute une famille de cépages traditionnels ( Duras, Cot, Negrette et Tannat) forts anciens qui confèrent aux vins originalité et sincérité.


Les Vins de pays des Côtes du Tarn


Ils sont vendus dans le département du Tarn, dans la région de Gaillac et d’Albi. Cette délimitation géographique donne des vins rouges puissants et charnus issus des cépages de référence de la région. Quant au Gamay, il donne des vins souples, gouleyants et fruités. Les vins blancs sont élaborés à partir des cépages Len de l’El, Mauzac et Muscadelle, ils sont vifs et fruités.


Gaillac


Le vignoble Gaillacois est l'un des plus vieux vignobles français. Il se situe autour de la ville de Gaillac, le long du Tarn, au nord-est de Toulouse. Les cépages traditionnels sont évidemment mis à l'honneur pour donner des vins rouges de caractère, typiques et à la palette aromatique complexes. Les vins de Gaillac offrent une gamme pouvant répondre à toutes les attentes : un rouge sur une viande grillée, un rouge primeur pour accompagner une tourte, un blanc sec servi avec un plateau de fruits de mer, le rosé pour les barbecues et un effervescent avec les desserts ou le foie gras...


Gaillac au cours des siècles


La ville de Gaillac est née en 972. À partir de cette date, le vignoble prend son essor avec la fondation de l'Abbaye Saint-Michel. Mais c’est surtout, grâce à la patiente sélection de cépages des moines Bénédictins, que les vignerons parvinrent à obtenir des vins de choix destinés aux Rois et aux grands personnages du Royaume.

D’ailleurs en 1221, les Consuls publièrent le premier Ban des Vendanges qui mettait en avant la qualité des vins. En 1253, Henri III, Roi d'Angleterre, se fit expédier 20 barriques des vins de Gaillac. Puis, le grand Henri IV perpétua la tradition.

Il est à noter que le vin était de si bonne qualité que le commerce devint florissant. Et comme l'histoire n’est que recommencement, l'Abbaye Saint-Michel redevient le centre de coordination du vignoble. Elle abrite désormais la Maison de la Vigne et du Vin et renoue avec le riche passé vinicole de notre région.

Les vins de Gaillac, dont la première charte de qualité remonte au XII siècle, bénéficient de l'Appellation d'origine contrôlée (AOC) depuis 1938 pour le vin blanc, et depuis 1970 pour le rouge et le rosé.

 

Mon panier

Votre panier est vide.

Comparer des produits

Vous n'avez pas d'articles à comparer.

Paiement scuris

Les producteurs de la Nouari